Une autre piste...

Publié le par martin-a-dys.over-blog.com

Mai 2004

Comme je l'ai déjà expliqué dans la présentation de ce blog, l'infirmière que je suis était amené à cotoyer un médecin spécialisé dans les troubles des apprentissages.

Et je me disais alors que peut être, elle (ce médecin) aurait peut être des infos, des tuyaux à me donner pour me guider dans le soutien de Martin concernant la précocité.

Après lui avoir expliqué son histoire, elle me proposa de voir Martin lors d'une consultation, afin de faire connaissance avec lui et pouvoir me conseiller sur ce qu'il était possible de faire.

 

Cette consultation a eu lieu en mai 2004, au centre de rééducation.  Martin avait alors tout juste 6 ans, en fin de grande section de maternelle.

En résumé :

- sur le plan graphique, les productions sont tout juste adaptés à l'âge, posant parfois des difficultés stratégiques.

Ce qui signifie que lorsque Martin a une figure à reproduire, même une forme simple comme un carré, il ne sait pas par où commencer pour dessiner la figure.

- sur le plan mnésique, les modes gestuels et visuo spatial sont adaptés à l'âge. Cela signifie qu'il parvient à reproduire un geste fait devant lui, ou une succession de geste comme poser une main sur l'épaule opposée...etc...

- mémoire auditive excellente en sachant répéter  une phrase de 18 syllabes, normalement réussi à 8 ans

 - sur le plan langagier, Martin possède tous les pré-requis du langage écrit, sachant segmenter à la syllabe et manipuler les syllabes.

-  L'examen confirme les trés bonnes capacités verbales qui sont en dissociation avec les capacités non verbales (visuo spatiales, gestuelles, graphiques, perceptives) plus faibles, mais simplement liées à l'âge réel.

Martin présente donc une dissociation sans pour autant parler de dyspraxie.

Il s'est montré un peu agité pendant l'examen, résultat probable d'une prise de conscience de sa faiblesse relative face aux épreuves non verbales.

L'apprentissage de la lecture ne posera aucun problème. Les devoirs nécessiteront probablement une encadrement assez soutenu puisque sont apparues lors de l'examen des petites difficultés d'organisation que l'enfant ne pourra peut être pas gérer tout seul.

Ne pas hésiter à revoir l'enfant en consultation si des difficultés scolaires ou comportementales devaient apparaitre dans les années à venir.

 

 

Nous, ses parents, avions été jusqu'à nous demander s'il ne serait pas mieux pour Martin de changer d'école ; trouver un enseignements plus adapté pour sa dite précocité (sans trop savoir où ceci dit...), mais après cet examen, le médecin m'assura qu'il était préférable de maintenir Martin dans son école de village, mais avec un soutien et un suivi sur le travail et les devoirs.

L'avenir nous dira plus tard que tout ce qui était redouté pour plus tard lors de l'examen se vérifiera...

Publié dans Parcours

Commenter cet article