Tableau d'honneur... Joyeux Noel !

Publié le par martin-a-dys.over-blog.com

Décembre 2009

Le premier trimestre de 6ème a dépassé toutes nos plus folles espérances.

Martin est transformé ; il semble vivre sa 6ème de la façon la plus naturelle qui soit, il travaille bien sans difficultés, les résultats sont bons, même trés bons (sauf en Anglais, aïe....).

Les soirées sont parfois longues, les semaines fatiguantes à force de vérifier toutes informations, vérifier les cahiers, etc... j'ai l'impression de trop barber Martin parfois.... mais il le faut.

  

Le premier conseil de classe se passe. Je rencontre par hasard la professeur principale de Martin le we qui suit le conseil de classe, alors que nous n'avons pas encore eu de compte rendu. Je me trouve alors à un marché de Noel auquel de participe, tandis que Martin est en journée d'activité avec son groupe Scout.

  

La professeur principale m'annonce que Martin obtient les félicitations du conseil de classe avec tableau d'honneur ; il termine son trimestre avec 14,6 de moyenne générale.

 

Les mots me manquent, mes yeux s'embrouillent... c'est inespéré... c'est Noel !

 

Le soir même, de retour du marché de noel, je vais rechercher Martin au local scout. Je suis fébrile à l'idée de lui annoncer la nouvelle.

 

"J'ai rencontré ton prof principal aujourd'hui

- ah bon ?!

- c'était ton conseil de classe cette semaine

- ah oui ! et alors ? (Martin a le sourire aux lèvres mais semble soucieux de son sort et piétine dans l'attente de ma réponse)

- tu as les félications du conseil avec tableau d'honneur...

 

Les dernières mots sont étouffés par des larmes de joies...

On se sert tous les 2 trés forts dans nos bras.

Plus personnes n'existe autour de nous l'espace d'un instant.

Il y a beaucoup d'enfants et d'accompagnants dans la salle.

Mais il n'y a que nous 2 et ce moment magique d'émotion.

Le temps s'est arrêté.

 

Les premières émotions passées, je redresse la tête et découvre des dizaines d'yeux qui nous regardent, curieux, interrogateurs, mais surtout attendris et émerveillés. J'ai entendus une chef scout murmurer "comme c'est beau". J'aurai voulu crier notre joie et la victoire de Martin ! Mais qui aurais compris à sa juste valeur l'intensité de ce moment ?

Je me suis contentée de répondre "c'est Noel !".

 

A cette instant précis, nous nous sentions incroyablement forts et le coeur léger.

La guerre n'était peut être pas gagnée, mais nous venions de remporter une sacrée bataille !

Publié dans Parcours

Commenter cet article