Quelle activité ?

Publié le par martin-a-dys.over-blog.com

Chacun sait comme il est important de faire "autre chose" que son travail pour les adultes, ou que l'école et les devoirs pour un enfant ou un ado.

Pesonnellement, je me vide la tête une fois par semaine en jouant au volley, et régulièrement en bricolant mille petites choses décoratives, et je ne me vois vraiment pas arrêter... c'est vital !

 

Martin m'a dit récemment :

"Je voudrais bien faire une activité, quelque chose qui soit autre chose que les devoirs... mais je ne sais pas quoi..."

 

A l'heure actuelle, effectivement Martin "ne fait rien" en dehors de l'école. Mais ce n'est pourtant faute d'avoir essayé, depuis qu'il est petit.

Il a voulu faire du judo comme Tonton. Il adorait étudier les termes techniques, les différentes prises, mais aimait moins les mettre en pratique pour un combat...

Il a aussi essayé le foot pour faire comme beaucoup de copains : mais courrir n'était pas son truc, et préférait rester dans un coin de terrain, en retrait du groupe, pour donner des conseils à qui devait faire ceci ou cela... je croit qu'il aurait fait un bon arbitre...

N'étant pas sportif dans l'âme, mais aimant discuter et bricoler, je l'ai inscrit dans un groupe de scout. Il était ravi au début, mais en grandissant, il s'est vite lassé du manque d'activité diversifiée qu'on lui proposait : il y est resté 2 ans 1/2.

Après un séjour d'été chez son parrain qui possède des chevaux, Martin s'est senti attiré par l'équitation. La proximité d'une ferme équestre près de la maison était une aubaine... mais il a terminé difficilement l'année commencé.

Son frère faisait partie d'un club de vélo (VTT) et Martin a voulu lui aussi faire ses grandes ballades dont parlait souvent son frère. La première sortie fut "géniale", la seconde sans plus, la troisième "vraiment fatiguante", ensuite, il faisait trop froid, il était fatigué, trop de courbatures... je n'ai jamais regretté d'avoir attendu pour investir dans un vélo de qualité... qui n'aurait jamais servi ensuite !

 

Que faire ? Que lui proposer ? Sans compter sur un emploi du temps pas toujours facile avec les horaires des parents...

 

Martin me dit vouloir faire quelque chose en équipe... je suis surprise, lui plutot solitaire dans tout ce qu'il fait.

Depuis cette année, j'encadre des élèves du collège au foyer socio éducatif chaque mardi matin. Et j'y découvre un Martin solitaire que ce soit dans sa classe ou dans la cours, toujours seul...

Dernièrement, il me demande pourquoi il n'est jamais invité à un anniversaire, lui ayant pourtant fêté le sien...

Je suis triste d'entendre cela... que répondre ?

Et quand j'entend Martin me dire vouloir essayer un sport d'équipe, je suis persuadée que ce souhait est lié à ce sentiment de solitude, et non au sport lui même...

Et sa maladresse liée à sa dyspraxie ne facilite pas l'intégration dans un sport d'équipe qui se pratique la plupart du temps avec une balle ou un ballon...

 

Peut être du tir à l'arc...? On va chercher...

Publié dans Au quotidien

Commenter cet article

christelle 01/12/2010 13:37


pas facile c'est sûr, le tir a l'arc demande énormément de concentration, et à mon avis est assez stressant, je ne suis pas sûr que ce soit un sport adapté à nos enfants, moi théo fait du Handball,
il s'adapte bien, sinon je pense que l'équitation est un bon sport pour des enfants comme les notres, mais avant tout c'est l'enfant qui doit sentir ses affinités, personnellement Théo faisait hand
le vendredi soir, et devant son "hyperactivité" et son "agressivité" à l'école il y va maintenant en plus le mardi soir, c'est sur c'est pas simple a gérer, mais on voit déjà un mieux dans son
"angoisse, son stress" , on sent qu'il en profiter pour se "vider", même son écriture s'en ressent !
je pense que c'est à Martin de trouver ce qui lui convient le mieux, pourquoi pas la natation aussi ?