Maman a eu tord !

Publié le par martin-a-dys.over-blog.com

Il faut savoir reconnaitre ses tords parfois...

 

Voici une anecdote qui date de quelques mois : Martin rapporte un sujet de rédaction à rendre avant les vacances de Noël. Nous lisons le sujet ensemble. Et comme d'habitude, je laisse faire seul Martin pour ensuite faire une correction ensemble.

 

Je lis le devoir de Martin et je lui affirme qu'il est complètement hors sujet... Martin s'étonne puis se fâche ; argumente son devoir avec les consignes orales que le prof a donné en classe... mais qui ne concorde pas tellement avec ce que je peux lire sur le sujet écrit.

J'aurai beau insister, impossible de faire reprendre son travail.

 

La météo capricieuse et fortement enneigée d'avant Noël lui a permis d'être en vacances un peu plus tôt, faute de transports scolaires.

Belle aubaine ! Voilà 2 semaines supplémentaires pour reprendre cette rédaction...

Mais rien n'y fait : Martin reste sur sa position... et moi sur la mienne !

Je cesse de me battre et dit à Martin qu'après tout, c'est son devoir, il a l'air sûr de lui. Et je lui affirme qu'il va récolté une mauvaise note !

 

Je suis même tellement sûr de moi que je propose à Martin un marché (un pari) : s'il a une bonne note (et donc que j'avais tord...) il aura le droit de me demander ce qu'il veut.

Je vois ses yeux soudainement briller : je prends un gros risque car Martin nous harcèle depuis des mois pour avoir un console Play STation 3... !

Mais du coup, j'ai réussi à mettre le doute dans la tête de Martin ; après une longue hésitation, il refusera finalement de taper la main que je lui tend pour conclure notre marché. (mais ne reprednra pour autant son travail....)

 

Les vacances et la rentrée passent ; la rédaction sera rendue sans être refaite.

Note obtenue: 16/20

- Tu vois bien que j'avais raison !!

- C'est vrai Martin, c'est moi qui avait tout faux... Mais toi tu viens de rater une occasion en or d'obtenir ce que tu voulais...

- Grrrrrrrrrr...............

 

Il s'en mord encore les doigts...

 

 

Cette anecdote m'a vite renvoyé quelques 25 ans en arrière. J'étais au collège (comme Martin aujourd'hui). J'aimais beaucoup faire les rédactions en Français et avait de bonnes notes. Mais un jour où j'étais en manque total d'inspiration, j'ai demandé de l'aide à ma mère. Note obtenue : 9/20.

Le sujet de la rédaction suivante m'inspira bien plus et je l'ai rédigé seule comme d'habitude. Note : 16/20 mais avec une appréciation du professeur que je n'ai jamais oublié : "bien... si c'est personnel..."

Ma mère a éclaté de rire... et moi de rage !

 

L'histoire se répète....

Publié dans Au quotidien

Commenter cet article