L'aider à s'organiser

Publié le par martin-a-dys.over-blog.com

Ce qui m'inquiétait beaucoup pour Martin en  6ème, c'était l'organisation nécessaire pour gérer ses cours, ses affaires, son emploi du temps... organisation que Martin a trés peu ou pas du tout.

 

Là encore, de petits moyens peuvent permettre d'améliorer le quotidien.

 

- Voyant comment Martin avait l'habitude de ranger sa chambre (qui consiste à ne faire aucun rangement justement !), je devais trouver un moyen pour faciliter la préparation de son sac de cours pour le lendemain. Pour qu'il ne soit pas noyé par un pile de livres et de cahiers posés pèle mèle sur son bureau, j'ai organisé toutes ses affaires dans des boites.

Ces demi boites de rangement verticaux sont en carton, achetées par lots pliés.

Une boite pour une matière.

Sur chaque boite, j'ai inscrit la matière en gros, et en plus petit la liste du matériel correspondant.

Ainsi, selon son emploi du temps, Martin n'avait plus qu'à prendre le contenu de la boite pour chaque matière.

Bien sûr, cela nécessitait de ma part de l'inciter chaque soir à remettre les cours du jour dans leur boite respective pour les retrouver la fois suivante...

 

J'aurai pu affiner ce rangement par un repère visuel plus précis en inscrivant chaque nom de matière sur la boîtes dans une couleur différente. Et associer la couleur de la matière avec la couleur du cahier ou du classeur correspondant, mais cela semblait convenir à Martin comme ceci.

 

- Martin devait aussi être attentif à sa carte de bus scolaire et sa carte d'accès au self du collège. Pas simple quand on le connaît !

J'ai trouvé dans une sorte de foir'fouille un étui à teléphone portable, muni d'un petit mousqueton qui permettais de l'accrocher à un tour de cou. Nickel pour y loger la carte de bus, la carte de self, et y accrocher ses clefs de maison.

Bilan de l'année de 6ème : une clef de maison perdue (c'était avant qu'il ne les garde accrochée à sa pochette !), et une seule fois il a égarée sa pochette, oubliée sur le siège du bus et subtilisée par un "grand 3ème" ! (mais vite retrouvée le lendemain...).

 

- Le sac de sport était aussi une préoccupation : il était certain qu'un sac supplémentaire les jours de sports augmenterait les risques d'oublis... et ce fut bien le cas. Le collège tentait de rassurer en expliquant que les élèves disposent d'un casier dans lequel il peuvent y mettre leurs affaires inutiles pour certains moment de la journée. Oui, mais encore faut il penser à y aller à ce casier ! Et aussi ne pas perdre la clef du cadenas ! J'ai bien pensé à un cadenas à code plutot qu'à clef... mais il ne faut pas oublier le code, même avec une date facile à retenir pour Martin. Et quand on croit tenir la solution, le casier de fera régulièrement fracturé...

 

- un autre soucis pour Martin était l'oubli de transmettre des infos données. Certaines infos inscrites sur le carnet de liaison étaient plus facilement transmises (à condition de vérifier le carnet moi même chaque jour). Mais d'autres infos via des feuilles données volantes dans le sac étaient régulièrement retrouvées chiffonnées dans le fond du sac, et oubliées...

 

Bilan  de cette année de 6ème :

- 4 sacs de sport reconstitués entièrement (perdus ? volés ?)

- une clef de maison égarée

- et par manque de transmission d'infos, j'ai raté

                     - la réunion parents professeurs (rattrapée de justesse le jour même de la réunion !)

                     - l'élection des parents d'élèves

                     - la visite médicale et la campagne de vaccination

                     - la commande de la photo de classe

                     - l'invitation aux portes ouvertes

 

Vive le téléphone pour rattraper tout ça...

Publié dans Au quotidien

Commenter cet article