Combats d'autres parents... et des enseignants...

Publié le par martin-a-dys.over-blog.com

Vendredi dernier, le collège de mes fils organisait une rencontre avec les parents d'élèves de 6ème : table ronde et échanges entre parents, enseigants et collaborateurs du collège pour aborder divers problèmes que peuvent rencontrer nos chers "petits 6ème" :

organisation du travail,motivation scolaire,

repère dans le collège, échanges parents professeurs...

 

Ces rencontres sont au nombre de 3 : c'était la 2ème ; je n'avais pas pu me libérer pour la 1ère. Ce fut une réunion trés enrichissante, riche en échange, en dialogue... et en découverte !

 

Découverte d'autres parents concernés par les troubles dys...

d'enseignants désarmés qui se disent informés mais pas formés pour aider et comprendre ces enfants...

de parents qui s'interrogent sur les moyens possibles de transmettre les liens

entre professeurs et thérapeutes (orthophonistes surtout)...

 

Une maman s'étonne que les professeurs ne demandent pas plus d'élements sur son fils dyslexique : pourquoi ne prend il pas de renseignements auprès de l'orthophoniste qui le suit ?

Un professeur explique que si les informations sont de plus en plus nombreuses pour eux concernant les troubles dys, il se sent néanmoins désarmé face à ces élèves, sans savoir précisément quoi faire eau quotidien pour faciliter son travail scolaire.

 

Je suis tour à tour rassurée, étonnée, puis pensive...

 

Rassurée car en entendant ces autres parents parler de leur enfant dys, je me dit que je ne suis pas toute seule! Loin de moi l'idée que Martin est le seul enfant concerné dans son collège. Mais la discrétion (pas forcément imposée, mais plutot naturelle...) est souvent de mise au sein de l'école. La rencontre des parents avec l'équipe se fait bien sûr toujours uniquement avec les personnes concernées, et c'est bien normal ! Nous étions une bonne quinzaine de parents présents à cette réunion (sur 6 classes de 6ème c'est assez peu ceci dit...) et pourtant au moins 4 parents étaient concernés par un troubles dys de leur enfant !

 

Etonnée devant l'interrogation de certains parents concernant la communication entre professeurs et thérapeutes.

Peut on reprocher à un professeur de ne pas demander des renseignements auprès d'un orthophoniste qui va forcément se replier derrière le secret professionnel ?

Comment ne pas réagir face à un orthophoniste qui refuse de communiquer un bilan écrit à un parent qui désire faire le lien avec l'équipe enseignante, se limitant ainsi à un simple compte rendu oral !

La conclusion de tout cela est que seul les parents peuvent (doivent ?) être la charnière, le lien pour permettre à chacun de faire ce qu'il faut pour aider l'enfant. Je sais : facile à dire... face parfois à de professionnels peu coopératifs, et pour des parents qui ne savent pas toujours quoi faire ni auprès de qui  ! C'est un combat...

 

Et puis je deviens pensive à la fin de cette réunion : "les enfants dys", ce n'était pas le sujet initial de cette soirée; pourtant, nous avons passé une grande partie de la réunion à en parler (la question de départ qui a provoqué ce débat concernait la communication entre les parents et les professeurs...). Cela ne serait il pas révélateur d'un besoin de la part des parents ? Les parents d'enfants dys pourraient trouver des bénéfices à se rencontrer entre eux (échanges, d'infos, d'expériences, d'inquiétudes...). Les parents non concernés pourrraient eux aussi étre intéressés...

 

Je fais part de mes réflexions à l'issue de la réunion au principal du collège. Si l'envie, l'idée (et aussi le temps) lui viendrai d'organiser ce genre de rencontre, je serai ravi d'y participer, voire de prendre part à leur organisation...

Commenter cet article